Commandez avant le 17 décembre pour recevoir votre colis à temps pour Noël.

Logo de Poupons et Cie, boutique pour bébé

Inscrivez-vous à notre infolettre et obtenez

10% de rabais

sur votre prochaine commande

à l'achat de 75$ et plus avant taxes.

 

Soyez sans crainte, votre adresse courriel ne sera jamais divulguée et vous pourrez en tout temps vous désabonner rapidement et simplement.
(Nous aussi on déteste le “spam”)

Non merci

Il y a longtemps que je t’aime

c_est_la_rentree

Sans même que je ne m’y attende, voilà que tu es venue te loger en moi. Dès cet instant où tu t’es forgé un nid douillet au creux de mon ventre, tu venais de tisser une véritable toile d’araignée vers mon cœur. Désormais, j’étais attachée à toi comme les étoiles sont unies dans la voûte céleste qui illumine nos nuits. Tu as gonflé mon être d’un amour infini, d’une admiration sans bornes, d’un sentiment jusqu’alors jamais ressenti. Sans même que je ne te le demande, tu m’avais choisie pour être ta maman.

Les mois ont passé et tu as pris tes aises, jusqu’au jour où tu as décidé que l’attente avait assez duré : le moment était venu de te pointer le bout du nez. Quand, au terme d’une longue et épuisante journée, on t’a finalement déposée sur moi, des larmes de joie ont inondé mes yeux pour aller s’échouer sur ton petit crâne velu : ma fille, ma petite princesse, mon trésor tant attendu était né.

Je t’ai entendue pousser ton premier cri, je t’ai donné ta première tétée. À cause de toi, ma vie venait de changer. Les petits tracas du quotidien, les crises existentielles, voilà que tout ça devenait beaucoup moins oppressant à mes yeux : le couple uni et amoureux s’était transformé en jolie petite famille. Nous avions un petit poupon à chérir et je t’assure, ma belle enfant, que chaque jour, je t’aimais encore plus. Tes sourires, tes premiers pas, la première fois que tu as dit « maman », voilà autant de moments que je revis encore dans ma mémoire. Si tu savais comme ta simple présence est venue nous combler de bonheur!

Peu à peu, la petite chenille s’est transformée en papillon, nous faisant découvrir la magnifique jeune fille que tu deviens. Armée de ta fougue et de ton charme, tu fracasses les barrières sur ton passage comme une vraie guerrière. Toutefois, quand un obstacle vient te blesser et que tu veux baisser les bras, mon cœur de mère saigne. Comme j’aimerais avoir le pouvoir de t’épargner les peines et les douleurs de la vie! Hélas ma belle enfant, je n’ai pas ce pouvoir, et ce ne serait pas t’aider que de toujours choisir le chemin le plus facile. En effet, les difficultés nous rendent plus forts et nous permettent d’aller toujours plus loin. D’ailleurs, tu as en toi tout le potentiel pour réussir dans la vie et ton père et moi ne doutons absolument pas de tes capacités. Il ne suffit qu’à croire en celle que tu es et toutes les portes s’ouvriront devant toi.

Comme tu le vois, ma belle enfant, je suis toujours aussi folle de toi et même si les années ont passé, mon amour pour toi n’a jamais cessé de grandir. Tout comme à tes premiers jours, tu gonfles mon cœur de bonheur et si jamais tu doutes, saches qu’il y a longtemps que je t’aime.

À propos de l'auteure de ce billet

img_1700-nb

Mélanie Cousineau

Auteure chez les Éditeurs réunis et mère de deux belles cocottes, je suis une grande passionnée de la vie. Mon amour des mots me suivant depuis ma plus tendre enfance, j’ai décidé de suivre cette passion qui brûle en moi et de la laisser me guider vers de nouveaux défis. J’ai récemment publié mon tout premier roman « Moi, maman? » chez les Éditeurs réunis et d’autres projets d’écriture verront le jour sous peu. « Moi, maman? » est disponible partout en librairie et dans les magasins à grande surface.