Commandez avant le 17 décembre pour recevoir votre colis à temps pour Noël.

Logo de Poupons et Cie, boutique pour bébé

Inscrivez-vous à notre infolettre et obtenez

10% de rabais

sur votre prochaine commande

à l'achat de 75$ et plus avant taxes.

 

Soyez sans crainte, votre adresse courriel ne sera jamais divulguée et vous pourrez en tout temps vous désabonner rapidement et simplement.
(Nous aussi on déteste le “spam”)

Non merci

Lettre à mon fils. Noah

noah

Lettre à mon fils. Noah, 21 Juin.

La nuit de ta naissance, je ne pensais pas vivre autant d’émotions et surtout un tel choc physique. Bravo à toutes les femmes sur cette terre. On va se le dire, accoucher, c’est tout un triathlon. Quand ton papa t’a déposé sur moi, après plusieurs heures de poussées et une césarienne, j’ai tellement pleuré de joie de voir que tu étais beau et surtout en santé. Trois jours plus tard, les médecins nous ont annoncé qu’il y avait des chances que tu aies un chromosome en plus. J’ai voulu devenir sourde et j’ai eu l’impression que je faisais une attaque de panique. Cette journée a été la plus triste de ma vie, la plus angoissante.

La semaine suivante l’a été tout autant, puisque nous attendions le résultat du caryotype. J’ai passée des nuits sur internet à lire et essayer de comprendre ce qui arrivait. Je ne connaissais rien de la trisomie et juste l’idée d’entendre ce mot me donnait le vertige.

Ma machine à sangloter et à angoisser s’est mise en marche lorsque le verdict est tombé. Toi, mon cher fils tu es trisomique. Qu’est ce que j’ai fais à l’univers pour mériter un bébé comme toi. Toi, mon cher et merveilleux petit garçon si j’avais su que je t’aimerais autant et que tu ferais de moi une personne plus humaine et ouverte, je n’aurais pas été aussi déprimée. J’imagine que je devais passer par toute cette gamme d’émotions pour réaliser que dans le fond, c’est une chance de t’avoir. Tes yeux en demi-lune illuminent chacune de mes journées. J’ai l’impression que je comprends maintenant le sens de la vie. Inconsciemment, je me suis toujours mise des limites et depuis que je te connais, je réalise qu’il n’y a aucune limite, que chaque rêve est possible si je persévère et que j’écoute mon cœur.

Ça fait maintenant 5 mois que je partage chaque seconde avec toi et c’est la plus belle récompense. Tu as déjà touché tellement de gens sur ton passage et instruit plusieurs d’entres eux en commençant par moi. Tu nous fais un immense cadeau à tous, en nous enseignant que ce qui compte c’est de profiter de chaque précieuse journée, car personne ne sait ce que la vie lui réserve. Mon petit loup, par ta force tranquille, tu me guides et me permets de choisir mes combats et de ne plus pousser dans le sens contraire de ce que la vie a à m’offrir. J’ai l’impression que tu es une couleur que je n’aurais jamais osé ajouter à ma toile, par peur de la gâcher. Finalement, je réalise que tu es cette couleur spéciale qui fait que la toile est un chef d’œuvre.

Ça m’affecte quand je pense qu’aujourd’hui en 2016, des enfants comme toi sont encore placés en institue. Si seulement nous leurs donnions l’opportunité d’embellir nos vies en leur laissant la chance d’être ces êtres de quiétude et d’amour. Toi, mon petit buddha d’amour, tu seras comme les autres, distinct oui, mais comme tout humain l’est à sa manière. Chaque enfant est différent, qu’il ai quarante-six ou quarante-sept chromosomes. Tu iras à ton rythme, et tu seras heureux. Si des gens sont ignobles à ton égard, sache que c’est de l’ignorance et qu’au fond ce sont eux les pires, car ils ne réalisent pas à quel point ton âme pure pourrait embellir leur journée. Tu es une source de bonheur pour moi, ton papa et toutes les formidables personnes qui nous entourent. L’amour que nous te portons est inconditionnel.

J’aimerais être un guide pour toute nouvelle maman qui apprend que son bébé a la trisomie. J’aimerais par mes mots, lui donner espoir. Lui dire que comme ce que vivent tout les parents, il y a des journées lors desquelles tout semble être une montagne. Cependant, il y a aussi de ces moments magiques ou on a la sensation de ne jamais avoir aimé autant. Parfois, je fais du bruit pour que tu te réveilles tellement je m’ennuie. Ok je sais, c’est peut- être intense, mais c’est la vérité. Mon amoureux et moi, allons embrasser cette différence et aider la cause du mieux que nous pouvons. La vie continue, il y a et aura encore des larmes, mais cette dissemblance est une part entière de notre famille et j’en suis fière. Tu as changé nos vies pour le mieux, notre façon d’aimer et d’être aimés. Pour nous, la perfection n’existe pas et la vie est beaucoup plus riche ainsi. Nous sommes tous différents. Acceptons la différence. Aimons ceux qui sont dans le besoin. Donnons du temps aux gens en difficulté. Ouvrons nos yeux, ouvrons nos cœurs. Essayons de faire en sorte que notre société, de plus en plus individualiste, prenne conscience qu’une petite action par jour peut embellir la vie d’un individu et ce, même si cet action n’est qu’un sourire, un simple sourire. L’intégration des diversités rend notre société plus belle, colorée et vivante. La vie est imparfaitement parfaite et merci de me l’avoir enseigné mon petit gars.

Aujourd’hui, 5 mois après ta naissance, j’ai le sentiment d’avoir été choisie pour être ta maman.

Merci Noah, je t’échangerais pour rien au monde.

Caro xx